• Observation , Cahors septembre 2018, Terrasse de Messire Merlin.

     Araignée sauteuse   

    Aelurillus v-insignitus

    Famille :  Salticidae

    Surprise sur la terrasse, cette délicate petite araignée sauteuse, 5 mm,  n'a montré aucun signe de stress.

    Bien au contraire elle se déplaçait par petits  ' sauts' rapides.

     

    Araignée sauteuse

     

    Elle a fini sa course  d'obstacles sur ma main. Là, elle s'est installée attendant probablement une proie.

    "Là où il y a de la gène, il n'y a pas de plaisir."

    Les araignées sauteuses sont réputées pour leur vue exceptionnelle.... mais pas que!

    En effet une étude a montré qu’elles pouvaient également entendre à des distances bien plus grandes qu’on ne le pensait!

     

    Araignée sauteuse

     

    Ces araignées déposent derrière elles un fil collant qui leur permet de s’accrocher en cas de chute.... leurs parachutes à elles en quelque sorte!

    Sur certaines photos on peut distinguer ces fils indicateurs du parcours de cette petite sauteuse... 

     

    Araignée sauteuse

     

    Ces araignées ne construisent pas de toiles, elles chassent pour se nourrir. 

     

    Araignée sauteuse 

     

     

     

    Le coin des P'tits curieux :

    L'araignée sauteuse voit... et entend !  Par Julie Lacoste le 18.10.2016

    extrait :" ..... Elles n’ont pas, bien sûr, d’oreilles comme les mammifères, mais possèdent des poils fins et mobiles appelés trochobothries qui font figure de capteurs sensoriels.

    Ce sont eux qui seraient à l’origine de cette capacité, bien qu’aucun mouvement n’ait été noté pendant les tests....."

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Observation : Cahors, jardin de Messire Merlin, juin 2018 

    Enoplognatha ovata 

    Famille : Theridiidae. 

     

    Enoplognatha ovata

     

    Mâle sur les lavandes

    On reconnaît le mâle mature par la présence d’une paire de palpes modifiés  en une structure complexe semblable à de petits gants de boxe, situées en avant des 4 paires de pattes.

    Pour la femelle, les palpes sont présents, mais ne sont pas modifiés. Les palpes des femelles ressemblent à des petites pattes semblables aux autres pattes

     

    Enoplognatha ovata

    "Finesse et transparence."

     

     

    Le coin de P'tits curieux :

    Les araignées immatures, juvéniles, ne possèdent pas de palpes modifiés, ni d’épigyne, ni de spermatèques.

    C’est à l’absence de ces structures (ou la présence de palpes et d’épigyne) que l’on détermine si le spécimen observé est un mâle, une femelle ou un immature.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •   Observation : Cahors, jardin de Messire Merlin, juillet 2018

      l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi.

    Famille des Araneidae

     

    Installée dans les lavandes elle ne manque pas de nourriture.

    En effet, cette année les lavandes sont envahies par les bourdons!

    Bourdon des près, bourdon des pierres, bourdon des champs , bourdon terrestre ils sont tous là et en très grand nombre.

    Les abeilles, elles, sont moins nombreuses que les années précédentes.

     

    l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi

    l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une araignée élégante qui ne passe pas inaperçue dans sa livrée noire et jaune!

    Un gabarit assez imposant : 2cm

     

    l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi

    l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De profil et de face. Telle une star, elle n'a pas boudé le plaisir d'être prise en photo.

    On peut observer, dans la partie inférieure de la toile, à partir du centre, un large ruban opaque, disposé en zigzag .

    Ce ruban se nomme « stabilimentum »

    l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi

    La signature  de l'Epeire. 

     Elle n'a montré aucun signe d'agressivité cette Dalton!

     

     

    l'Épeire fasciée, Argyope bruennichi

     

    C'est ça ...... en tout cas Messire Merlin préfère prendre le large!!!

     Courage fuyons!

     

    Le coin des P'tits curieux :

    Ce ruban se nomme  "stabilimentum " les entomologistes  sont partagés sur son utilité.

    De nombreuses théories ont été avancées pour expliquer la présence du 'stabilimentum'.

    L'une d'elles propose qu'il contribue à attirer les proies du fait de sa grande brillance dans le spectre des ultra-violets que les insectes perçoivent.

     Le  Professeur Kim   déclare dans un article : "Toiles d'araignées décoratives attirent le dîner p

     "Ces motifs sont créés avec de la soie blanche spéciale connue pour refléter beaucoup plus de lumière UV que les autres brins de la bande.

    Les effets des stabilisants sur le succès de la recherche de nourriture semblent être dus à une interception accrue des insectes pollinisateurs sensibles aux UV"..." 

    Le biologiste  n’invalide pas pour autant les  études précédentes.

    Une autre théorie expliquerait la présence du 'stabilimentum' il renforcerait la toile.

    Pour certains ce serait un dispositif de  'protection'. Lorsque l'araignée est dérangée, elle fait balancer sa toile d'avant en arrière de sorte que ses stries noires et jaunes se confondent avec le stabilimentum12.

    Selon un article du magasine : Science+, je cite :

    "Les ornements de soie blanche connus sous le nom de stabilimenta, que l'on trouve communément dans les orbes de certaines araignées, semblent être des dispositifs de protection qui avertissent les oiseaux de la présence de toiles sur leur trajectoire de vol. Les toiles dotées d’équivalents artificiels de stabilimenta avaient tendance à survivre intactes au début de la matinée lorsque les oiseaux étaient sur les ailes; les bandes non marquées présentaient une forte incidence de destruction".

     

    Voilà, à Vous d'en tirer  votre conclusion après observations.

     

    Sources : 

    Le point zig-zag, une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum).

    Souvenirs entomologiques de Jean-Henri FABRE (1823-1915) : l'Épeire fasciée,

     Argiope frelon

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •   

     

    L'épeire diadème ou porte croix.

     Famille des araneidae

    Femelle – 2cm.

    Jardin de Messire Merlin – Octobre 2015

    Epeire diadème ou épeire porte croix

    'La chasse puis..... le repas' 

    Epeire diadème ou épeire porte croix

     

    'Emmaillotage de la proie' 

     

    Epeire diadème ou épeire porte croix

    Epeire diadème ou épeire porte croix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    'Elle s'étoffe au fil des jours la P'tite mère'  

    J'ai pu observer que  lorsque le vent souffle violemment ou les jours de pluie 'elle s'abrite' sous une feuille  à proximité de sa toile 1.

    Un jour après un festin royal elle s'est également réfugiée sous une feuille comme pour faire une petite sieste!

     

     

     

    Le coin des P'tits curieux:

    Voilà deux mois que j'observe madame épeire.

    La femelle est plus imposante que le mâle. Si on la croise dans la nature on la croise aussi très souvent autour de nos maisons car les petites malignes ont vite compris que les lumières de nos demeures attirent de nombreux insectes, proies dont elles sont friandes. Notre petite voisine 'épeire' a élue domicile à droite de la porte d'entrée, dans le jasmin étoilé. Elle a tissé sa 'toile de maître' entre deux tiges, sa toile faisant office de passoire à insectes. Les épeires sont de précieuses auxiliaires pour l'homme car elles constitue un 'petit' barrage aux insectes ayant une fâcheuse tendance à envahir nos maisonnées.


    J'avais lu que l'épeire comme certaines araignées (pholque ou araignée des dunes ) avait développé une parade pour échapper à ses prédateurs, elle se laisse tomber mollement de sa toile en se retenant par son filin de secours puis se roule en boule pattes repliées. Et bien j'ai pu l'observer  dans ce rôle d'actrice!

     

    1 . Toile de l'épeire.  Jean-Henri Fabre  nous raconte ce tissage comme lui seul sait le faire!!

    Partager via Gmail

    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique