•  

     

    'Un temps à ne pas mettre un chien dehors.'



    Voilà près d'une semaine qu'il pleut sans discontinuité ! Dans les rues de Cahors les gens sont devenus, peu à peu, aussi sombres que le ciel. Messire Merlin, la truffe plaquée contre la baie vitrée de la salle à manger, regarde les gouttes d'eau s’écrabouiller dans un flop sinistre et bien rythmé! La musique il la connaît.... flop, flop, flop.....puis elles glissent vers le bas.  Fini les folles virées sans les bois enchantés, adieu les courses aux chats dans le jardin, terminé la belle vie. Messire Merlin, mélancolique se sent vieillir en accéléré. Il se rouille. Pour couronner le tout, ce matin, il a même débusqué trois poils blancs dans sa belle fourrure fauve et noire ! La déprime semble le guetter ! Sa jeunesse s'enfuit à grandes enjambées sous cette pluie battante.

    Bien calée dans mon fauteuil je lis un roman policier de Thilliez, Atom [ka]. Sur le tapis Messire Merlin le ventre à l'air roupille paisiblement. Seul le crépitement des bûches et quelques ronflements de Messire troublent la quiétude du lieu. Monsieur fait ses mots croisés avec une concentration qui force l'admiration. Le calme règne en maître absolu dans la maisonnée. 17heures 17, Messire Merlin s'étire puis s'ébroue. C'est avec grande délicatesse qu'il pose sur mes genoux son 'ballon-bulle', une invitation au jeu. Négligemment, je le saisis et le lance. Il est aussitôt stoppé en plein vol et déposé sur mes genoux. Bravo Messire Merlin ! Adroit ce beau Doudou !Soudain, sans raison 'visible' Messire Merlin se met à aboyer, fait rare. Messire Merlin n'est pas un aboyeur ! Je le regarde et ordonne : 'silence !'. Mais le voilà qui redouble en décibels. Je me lève et renouvelle l'ordre. Rien, que quick. Le Merlin commence à s'agiter. Il s'arc-boute, saute comme un pop corn, tourne sur lui même avec sa petite queue en tire bouchon et se livre à une course effrénée dans la salle à manger, bousculant sans vergogne fauteuils, chaises et guéridons. Vingt neuf kilos de muscles s’écrasent contre la porte d'entrée dans un virage mal contrôlé. Que nenni, il se redresse et poursuit sa folie vagabonde. Devant nos yeux effarés le voilà qui s'attaque, au passage, à la plante verte, déchiquetant une énorme feuille du caoutchouc innocent. Maintenant, on élève 'vilainement' la voix. Rien ne semble ralentir la furie. Devant notre surprise, il se sent obligé de redoubler de fantaisie. Il s'élance sur le fauteuil, saute par dessus avec une détente impressionnante, c'est un champion d'agility , le saut il maîtrise! Sourd aux menaces, il fonce vers la cuisine, les pattes de derrières rattrapent celles de devant ! Le ton monte sérieusement. Monsieur tente d'intercepter Messire Merlin par le collier lors d'un passage pleine vitesse, le collier lui reste dans les mains. Messire Merlin galope dans tous les sens. On dirait que l'on a quatre chiens dans la maison. IL est partout. Il semble s'éclater. Il tourne autour de la table ronde, on tourne avec lui essayant de le bloquer. Il dérape mais redresse la situation avec une maestria bien à lui. On le tenait presque mais le voilà qui se camoufle derrière le rideau de voile. Victoire, Il est piégé ! Le temps de tendre la main il s'entortille dans le long rideau, saute toutes dents dehors histoire de jouer avec nos nerfs. La tringle ne résiste pas à la pression, le voile craque dans un cri déchirant, la tringle avec. Maintenant, Monsieur hurle carrément. Pas un brin impressionné le Merlin 'drapé' en tenue hindou s'apprête à prendre à nouveau la poudre d'escampette. Là, promptement, je place une chaise entre lui, la baie vitrée dénudée et son patron rouge de colère ! Patron dont les nerfs craquent ! Je pleure de rire tellement le tableau est cocasse. Devant moi, c'est grandeur et décadence, le dompteur est dépassé, désespéré  ! Enfin, la bête est bloquée. Monsieur s'empare manu militari de l'athlète déchu par la peau du cul et le balance sans ménagement dans le jardin. La bestiole ainsi balancée a encore de la vitalité. Elle regarde dédaigneusement son dresseur furax et s'évapore à la recherche d'une proie hypothétique. Aucune explication à cette de folie. La pluie probablement, le manque d'exercice sûrement. Messire Merlin a été frappé d'une crise de dingolite aiguë.





    Trop, c'est trop!

    "Désolé j'ai craqué P'tite Mam"

     

    Cahors, le 2 février 2014.



     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  

    Le Yéti est à Cahors!

    "Hummm...... des boules là haut.......

    j'ai une petite fringale qui me tenaille l'estomac par ce temps de neige!"

    Il neige, il a neigé, il neigera......

    "Bon, un peu haut..... voyons voir......."

    Il neige, il a neigé, il neigera......

    "Bon, même avec étirement maximum je suis trop petit......

    Il neige, il a neigé, il neigera......

    ....Peut-être qu'avec un peu d'élan j'y arriverai.......!"

    Il neige, il a neigé, il neigera......

    "Mais qu'est ce qu'il fabrique l'autre poilu!"

    Il neige, il a neigé, il neigera......

     "Bon, pas possible me reste plus que la poudre blanche!!!!"

    Il neige, il a neigé, il neigera......

    "Hummmm..... super la poudre!"

    Il neige, il a neigé, il neigera......

    Messire Merlin en phase de décongélation!

     

    "Pourquoi on ne me veut pas dans la maison!!!!!

    J'ai fait quoi moi!"

     

    Bonne journée

    et

    à tout bientôt!

    Car, ici, nous sommes bloqués par la neige!

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  •  

    Non, non, Messire Merlin..... n'insiste pas!

    Ici, on ne fait pas de politique!

    [Sans titre]

    'Les News Maman! ça rapporte combien de croquettes en plus?'

     Parfois, Messire Merlin  fait l’intéressant!

    Malgré interdiction formelle de toucher les journaux!

    Mais c'est si bon de désobéir!

    Adieu les bonnes résolutions 2013!!!!!

     

    Bisous à Vous Tous et très bonne soirée!

    Partager via Gmail

    19 commentaires

  • Grande cavalcade dans le jardin !

    Épouvanté, Messire Merlin

    Déboule en trombe  dans la salle à manger !

    Et se planque, courageusement, sous les coussins du le canapé !

    S0045840 

     Je l’extirpe de sa tanière duveteuse, lui demande de s’asseoir,
    de se calmer et de me raconter !

      Là, il prend son air le plus intelligent !.....enfin… presque !...
    et m'annonce le plus sérieusement du monde :

     L'air intelligent.... c'est cela

    "L'air intelligent de l'airedale!"

    - « Dans le jardin, il y a une ‘grosse tête à grelots’ qui me suit et me surveille! »

    Je connaissais son imagination galopante mais sur ce coup là, il est  ‘éblouissant’ le Merlin !

    Bon, deux hypothèses :

     soit il a sniffé un champignon hallucinogène ! Sa gourmandise le perdra.

    Soit  sa sieste prolongée au soleil a troublé sa vision des choses.

    Je le rassure. Puis, lui demande de me suivre dans le jardin.
    Je vais lui montrer, Moi, si les ‘grosses têtes à grelots’ ça existe!!!...
    seulement voilà !......

     

    Dan 

    'Dan le fou du roi'. Forme conçue au Québec!
    Attraction de la 6ième Fête de la montgolfière  de la Bastide Marnhac 46

     "Et ça c’est du pipo Ma P’tite Maman !"

    Merlin

    "C'est qui qu'avait raison!!
    C'est Bibi fricottin!"

     On doit s'absenter pour deux semaines!

    Très bonne fin de semaine
    et
    encore merci à Tous!

     

     

     

    Partager via Gmail

    46 commentaires
  • "La soif d'apprendre"

    par

    Messire merlin.

    Vite, Vite, je vais être en retard pour la journée du patrimoine!!

    Règle numéro 1 : toujours écouter sa Maman!

    "P'Tite Maman m'a dit : instruction, culture, connaissance....."

    S0055848.jpg

    "J'espère que je ne suis pas en retard!!!!"

    DSCF5855.jpg

     

    "Voyons voir......non, même en avance.....un peu d'attente encore!

    et la  Magie opérera"


    DSCF5858.jpg

    "Bon, j'attends.... punaise que c'est long!....
    J'tiens plus Moi!
    J'veux m'instruire!
    J'veux pas mourir bête!"

    Messire-Merlin-copie-2.jpg

     

    "Doux Jésus, que c'est beau à regarder!
    Un tableau de maître comme celui là, ça me donne presque les larmes aux yeux!
    La culture, Y'a pas à dire.....c'est vital!
    Magnifique : la richesse, le savoir- faire un précieux passé à protéger!
    Des journées comme celle là... il en faudrait tous les jours!"


    Le-reve-de-Messire-Merlin.jpg

    Une symphonie de "crépitements et senteurs" sur fond de volailles rôties!

     

    A chacun ses valeurs!

    Gros bisous et très bonne fin de semaine!

    Partager via Gmail

    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique