•  "La jolie famille canards"

     

    Canard colvert, Anas platyrhynchos

    Canards

     "Le vert scintillant....."

     

    Canards

    " Le Chic discret....."

     

    Canards

    "Le Délicatement bleuté "

     

    Mais,

    C'est qui le plus" beau joli".....

    C'est

    " Pépito de la Dongua!"

    avec

    son jabot bombé et son sourire ravageur!

    Canards de lac de Caillac 46

    Trop cute Pépito!

     

    Canards de lac de Caillac 46

    "Non, non..... c'est pas une plume dans ma gueule innocente!

    ça y ressemble pourtant!"

     

    Très bonne soirée à Tous!

     

     

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  •  

    Derrière la baie vitrée.......

    ...dans la mangeoire du jardin,

    pendant que Messire Merlin coince consciencieusement la bulle,

    les visiteurs venus du Nord s'installent.

    "Pinson du Nord"

    Fringilla montifringilla

     

    Pinson du Nord

    "Monsieur Pinson du Nord de face.... superbe!

    Pour sûr Madame va craquer pour son Pinson"

    Cahors 46 - Février 2013- jardin de Messire Merlin

     

     Mâle en plumage nuptial la tête du mâle noircit et son dos se borde d'orange.

    La femelle, plus terne que le mâle, porte un dessin grisâtre sur la tête et l'orange de sa poitrine et de ses ailes sont moins prononcés.

     

    Pinson du Nord

    "Monsieur Pinson du Nord de dos, toujours aussi beau joli!

    Un véritable bijou"   

    Cahors 46 - Février 2013

    Très belle soirée à Tous!

     

    Le coin des P'tits curieux :

    L'aire de répartition et les territoires de reproduction spécifiques des Pinsons du Nord sont situés à l'intérieur et aux abords de la taïga scandinave et russe.

    Leur présence dans nos régions outre qu'elle est de courte durée, a un caractère sporadique et local.

    Pour les amoureux de la nature, c'est donc un vrai plaisir de pouvoir observer cette espèce de passereau  sans devoir effectuer un voyage lointain et coûteux.

     

    Ordre : Passériformes

    Famille : Fringillidés 

    Genre : Fringilla

    Espèce : montifringilla

    Âge maximum : 9 ans

     

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  •  

    "Le Grosbec casse-noyau"

    et

     ses copains.....

     

    Grosbec casse-noyaux,  Coccothraustes coccothraustes

    Cahors 46 au jardin - janvier 2013

    Les yeux sont rose ambré à ambrés.

     Il semble que les populations aient décliné ces dernières années.

     

    Grosbec casse-noyaux,  Coccothraustes coccothraustes

    Cahors - janvier 2013

    Longévité : 10 ans

    Un romantique .....

    Dès que le grosbec casse-noyaux a réussi à attirer une femelle par son  chant, la  parade nuptiale  commence.

    Le mâle offre aussi de la nourriture à la femelle, en la lui donnant directement dans le bec.

    A cette période, il se montre particulièrement agressif et nerveux.

     

    Grosbec casse-noyaux,  Coccothraustes coccothraustes

    "Dans la neige.....  en 2012"

     

    Grosbec casse-noyaux,  Coccothraustes coccothraustes

    "Mangeoire du jardin - Cahors - janvier 2013"

    Verdier d'Europe, Pinson du nord,..... Grobec...."

    "Ici, tout cet adorable Monde se fréquente sans agressivité"

    Les gros, les petits..... les bruns, les verts, les roses corail.....

    Toutes les photos sont prises derrière la baie vitrée...

     

     

     

    Le coin de P'tits curieux : Grosbec casse-noyau

    Ordre : Passériformes,

    Famille : Fringillidés.

    Partager via Gmail

    25 commentaires
  •  

    Affluence aux mangeoires....

    Verdier d'Europe, Mésange nonette

    "Monsieur Verdier d'Europe"

    Cahors 46 - Janvier 2013

    Le mâle montre un dos vert olive et un ventre vert jaunâtre, avec des ailes ornées d’une barre jaune vif et une queue striée de jaune.

    La femelle est plus terne, brun grisâtre dessus, et gris jaunâtre dessous.

    Les femelles affichent, en règle générale, des couleurs plus ternes pour échapper aux prédateurs.

    Verdier d'Europe, Mésange nonette

    "Madame Verdier d'Europe" les pieds dans la soucoupe!...

    ...une nette préférence por les graines de tournesol!

    Cahors 46 - Janvier 2013

     

    "Vraiment froid ce matin!"

    Verdier d'Europe, Mésange nonette

    "Mésange nonnette"

    Merci à Nath et à Framboise!

    La faim, plus dangereuse que le froid! (1)

    Cahors 46 - Janvier 2013

    Bonne journée!

     

     

     

    (1)Petits conseils de et 3O millions d'amis LPO :

    La faim, plus dangereuse que le froid

    Chaque espèce ayant des besoins spécifiques, n’hésitez pas à vous renseigner précisément sur les oiseaux qui viennent dans votre jardin. Mais les volatiles sont gourmands, et vous n’aurez aucun mal à trouver de quoi les satisfaire.

    Choisissez des aliments riches en hydrates de carbone et en graisse : « Les graines de tournesol sont recommandées car elles sont très riches en lipides », précise Nicolas Macaire, de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux). « Le plus simple est d’acheter des mélanges de graines, poursuit Nicolas Macaire. Comme ils contiennent des graines de différentes tailles, ils conviennent à de nombreuses espèces quelle que soit la taille de leur bec. »

    Mais fruits, noix, cacahuètes, et même petits morceaux de viande et de poisson - notamment pour les rapaces - peuvent convenir.

     

    La nourriture doit être présentée en petites quantités, assez éloignées les unes des autres afin d’éviter les conflits éventuels entre les différentes espèces. Placez-la de préférence le matin de bonne heure et le soir avant le rassemblement des oiseaux en dortoir, dans des endroits situés à l’abri du vent et de la pluie.

     

    Tout aussi importante mais fréquemment oubliée : l’eau, indispensable à leur survie. Excepté en cas de neige - les oiseaux se contentent alors de la picorer - mettez-leur à disposition de l’eau tiède, idéalement plusieurs fois par jour. Elle leur assurera une bonne hydratation et présente l’avantage de geler beaucoup moins vite que l’eau fraîche. Ne pas hésiter à utiliser de l’eau de pluie.

     

    Quelques erreurs à éviter

    Attention tout de même : quelquefois, en essayant de rendre service aux oiseaux, on peut leur causer du tort : « L’erreur la plus fréquente consiste à leur donner les restes des repas, indique l’expert de la LPO. Or ils sont souvent trop salés, trop sucrés ou trop cuits pour de tels organismes. »

     

    Une fois le nourrissage commencé, ne l’interrompez pas jusqu’à l’arrivée des beaux jours, car « les oiseaux seraient perturbés par ce changement alors qu’ils se sont peu à peu habitués à un point d’alimentation fixe », conclut Nicolas Macaire.

     

    Nourrir les oiseaux n’est pas le seul moyen de les aider à traverser l’hiver. D’autres petits gestes peuvent aider nos amis à plumes. Par exemple, ne nourrissez pas les oiseaux au sol si vous avez un chat ou si ceux du voisin investissent régulièrement votre jardin... Préférez les mangeoires en hauteur, accrochées aux arbres. Quant aux oiseaux se nourrissant uniquement à terre, comme les merles et les étourneaux, préférez des endroits à l’abri des regards, comme les buissons.

    Évitez aussi de placer les mangeoires près des vitres. Elles sont la cause de nombreux accidents mortels chaque année en raison de leur transparence.

    Je rajouterai que les règles d’hygiène sont importantes pour éviter les risques de contamination entre oiseaux (un individu malade peut en contaminer d'autres).

    Changer l'eau, laver régulièrement les mangeoires.....!

    Voilà pour nos petits amis!

     

     

    Partager via Gmail

    26 commentaires
  • La Sittelle torchepot, Sitta europaea

    ou

    l'oiseau écureuil!

    La Sittelle torchepot,  Sitta europaea

    ' Si Telle'....

    Elle est très sociable, excepté en période de reproduction.

    Je dirai cependant que dans les mangeoires, elle fait bien souvent la loi!

    Son bec pointu est assez dissuasif!

    La Sittelle torchepot,  Sitta europaea

    'Pointu le bec!'

    Si on l'observe attentivement, on verra que non seulement elle trie les graines mais qu'elle en saisit plusieurs.... !

     

    La Sittelle torchepot,  Sitta europaea

    Oui, la Sittelle joue les "écureuils"!

    Elle enterre ou cache ses graines dans des cavités d'arbre..... Surprenant, non?

    Elle est extrêmement agile et escalade les arbres avec facilité.

    On la voit souvent descendre le long des troncs d'arbres, la tête en bas.

    Elle vit jusqu'à 1 500 mètres d'altitude et niche dans des arbres morts.

    Elle se nourrit d'insectes et de larves, ainsi que de graines, baies, noix, noisettes, glands....une petite gourmande!

    Elle niche dans des trous, des crevasses, d'anciennes loges de pic ou des nichoirs, garni d'écorce et de feuilles.

    La Sittelle torchepot,  Sitta europaea

    Elle me convient bien cette graine!

    Elle applique de la boue séchée pour réduire l'entrée (ce qui lui a valu le nom de torchepot) des sites de nidification qu'elle utilise. La femelle dépose 6 à 9 œufs en une ponte d'avril à juillet. C' est la reine du colmatage!

    Source : Wikipédia, Conférence LPO  - Cahors Lot 5 janvier 2013

    Des ballons bulles de bisous

    et

    à tout bientôt !

    Partager via Gmail

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique