• Hier, toute la journée Borée a 'souffloté', jouant à déshabiller, avec moultes délicatesses, les chênes dorés de fin d’été.
    Les petites feuilles rousses, volettent, virevoltent, s’élèvent, tourbillonnent pour inévitablement s’écrabouiller au sol !
    Une danse magique dont seule Mère Nature a le secret.
    Puis le vent s’est enfui.
    Au matin, allée et jardin sont recouverts d’un craquant tapis de petites feuilles rousses !
    Pendant que certain s’évertue à confectionner de beaux petits tas de feuilles rousses d’autre, tapi dans un coin surveille, d'un oeil innocent, les travaux de ratissage.

    Y'a personne 8

      ' Y'a personne c'est bon!... j'peux y aller!...'

    Sniffage-et-re-sniffage8.jpg

          '... Sniffage!....Oh, que c'est bon!......'

    C'est trop bon8

    'Que la Vie est douce et belle!'

    les-yeux-en-papillotte8.jpg

    ' Y'a quoi dans ces feuilles , on se le demande!'

    Je-craque-8.jpg

    'Je craque là... je craque.... je le sens, trop bon!'

    Comme j'ai honte de moi!!

    'Comme j'ai honte de moi!....Quel laisser aller! ....J'ai craqué!'

     

          Je vous rassure.

    La 'dinguolitte' de la petite feuille rousse est passée.
    Messire Merlin a retrouvé son calme et toute sa dignité!

    Un petit moment d'égarement ça arrive à tout le Monde!

    Très bonne fin de semaine à Vous Tous!

    et Attention au gros Soleil!

    Partager via Gmail

    35 commentaires
  • Je viens de faire le tour du jardin de Maman avec beaucoup d'intérêt.
    Pour lui faire plaisir j'ai "cisaillé" avec grande précaution la plus belle de toutes ses roses....
    Je suis certain qu'elle va être contente Ma Petite Maman bipède!
    Elle adore les fleurs!

    Vite je vais lui offrir......

    Fete-des-Mamans4.jpg

     

    Puis, après, je n'ai pas trop compris.
    Elle est devenue toute 'rouge pourpre', elle s'est mise à gesticuler comme un gros pantin.... pour finalement me jeter comme un mal propre dans le jardin!
    Juste le temps d'éviter un coup de pied aux fesses en guise de remerciements.

    Bizarre cette Maman?

    Fete-des-Mamans.jpg

    "L'air tout penaud de Messire!"

    A toutes les Mamans du Monde une belle et douce fête.......

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • L’airedale est un chien passionnant mais prenant !

    Jour de lessive.

    Le soleil brille, le vent souffle légèrement, l’heure est propice à la grande lessive de printemps !

    Les rideaux en lin pendent paisiblement ondulant  au gré du vent.

    Ma maîtresse et ses amis boivent un thé à l’ombre des grands chênes.  On papote, on discute de tout et de rien. Le quartier respire le calme  de ces journées d’été où le soleil encourage le farniente.

    Tout pourrait être parfait, seulement voilà.

    Dans le fond du jardin Messire  Merlin, lui sautille, grogne, s’agite. Le ballet des rideaux l’intrigue!!! ….Loin de la vigilance maternelle, il s’interroge sur cette cape, est-ce : ‘ami ou ennemi’ ?  Copain de jeu, peut-être ?

    Quoiqu’il en soit c’est fortement intéressant…

    Quelques minutes plus tard, Messire Merlin  apparaît dans toute sa réussite. L’inoffensif rideau de lin, du moins ce qu’il en reste, pendouille dans  sa petite gueule d’amour….s’ensuit alors un rodéo merveilleux pour Messire. Sa maîtresse  ‘chérie’ le poursuit en vociférant… il court, se cache, s’empêtre un peu plus dans la longueur du  malheureux rideau. Puis, il fait une pointe vers le portail… Elle, elle court toujours ‘la tapette’ en main ! Messire trouve  ce jeu d’enfer !!!

    Bref. Depuis les jours de lessives,  messire Merlin reste cloîtré dans sa cuisine.

    Ainsi va la vie….sniff.... Une vie de chien quoi!

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • 'Le survivant!... le respect de l'âge.... peut-être!'

    Le jardin japonaisB

    Les cactus de Messire Merlin !

     

    L’autre jour Ma Maîtresse était en pleine extase devant un bac de cactus trônant à l’entrée de la pépinière du coin. Pourquoi pas, après tout ! Initialement nous étions venus pour l’achat de mes saintes croquettes domiciliées trois rangées plus loin. Au fur et à mesure de son inspection ‘cactéïenne, elle s’empourprait d’excitation…. Ah, les bipèdes, toujours très surprenants! Comme animés par une âme secrète, les cactées rivalisaient de beauté par leur diversité : ronds, fins, élancés, en coussins, en tridents…. toutes les formes y étaient représentées. Certains, même, étaient parés de fleurs comme pour inciter à l’adoption ! Soudain, comme une révélation divine, elle s’exclama en me fixant de ses yeux verts : mais comment ai-je pu vivre sans jardin japonais !

    A ma grande surprise et en moins de quelques secondes le panier se gonfla de la famille des Cactaceae. Famille envahissante qui risquait fortement de déborder sur la place dévolue à mes croquettes. Epouvanté, je la dévisageais avec anxiété, mais la malheureuse pensa que c’était là un encouragement… et hop, deux de plus dans le panier déjà sur gonflé ! Devant le danger d’une diète annoncée, je me jetais par terre comme terrassé par une hypothétique hypoglycémie !

    - « Oh, tes croquettes Messire…. Allez, on y va ! »

    De retour à la maison, les plantations s’imposaient…… d’adorables personnages en porcelaine se promenaient, pêchaient, portaient des seaux d’eau……tout un petit peuple de lilliputiens s’installait dans la jardinière adéquate ! Les mains sur les hanches, satisfaite de sa création, Maman jubilait de Bonheur devant cet étrange Monde, oubliant l’heure de ma gamelle.

     

    Quelques secondes plus tard.

    Le ventre bien rempli, je m’étire l’esprit serein, l’estomac rassuré, Quel bonheur de se sentir habité par les saintes croquettes !

    Sur le buffet de chêne, juste au dessus de ma tête la famille cactées me regarde du coin de l’œil. Sur la scène miniature les minuscules personnages semblent m’appeler. A y regarder de plus près ils sont bien mignons et paraissent disposer à jouer. Maman est hors de vue….J’en saisi un avec grande délicatesse, puis deux, puis toute la tribu y passe ! Super, ça roule sur le carrelage de la salle à manger. Lassé par ces personnages muets je remarque Le cactée, probablement le Chef de la tribu….., celui qui est rond comme mon ’ballon bille’, le plus gros, Celui là, doit être aussi génial que ma balle ! J’ouvre une gueule béante et houp, je l’embarque ! Pas vraiment loin……. Etrange sensation….. un peu comme le jour où sur la table du salon, lors d’un apéritif, j’avais chipé les cures dents. La gueule pleine du Chef de tribu je me sens mal à l’aise…… La porte s’ouvre, un hurlement s’échappe de la bouche de ma maîtresse puis, comme à l’accoutumée s’en suit une course poursuite…… Impossible de larguer le chef de la tribu qui s’agrippe avec acharnement à mes babines meurtries !

     

    Quelques minutes après l’arrestation de Messire Merlin.

    Installée sur le tabouret de la cuisine, Messire merlin coincé fermement entre mes genoux, sa gueule grande ouverte, j’explore avec méthode son gosier…… extirpant délicatement, avec la pince à épiler, les épines de cactus plantées dans les babines de sa Majesté ! La loupe binoculaire est une alliée de taille dans la chasse aux épines.

    Puis, résignée, je procède, sans tambour ni trompette à l’enterrement des ‘personnages’ d’un jour. Courageusement je fais une croix sur mon rêve japonais apparemment incompatible avec Messire Merlin !

    Qui veut un Airedale ?

    Un airedale, c’est grand, souple, agile, adroit, rapide, joueur, farceur, un grand coeur…..que du Bonheur !

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Certaines mauvaises langues.... prétendent que Messire Merlin serait 'indressable'.... bref, dans ces propos il y a une pointe de vérité.... mais.... il sait Le Merlin être, parfois, presque parfait....... sourire

     

     

    Ma Maîtresse me 'terrorise'!....mais comme je l'aime je fais, par ci par là, quelques exercices...
    Puis, elle sait demander, Ma Maîtresse, avec un petit "s'il te plait" c'est plus vivable!

    Mais je peux faire bien mieux....!


    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique