• Guêpes potières, Les Eumenes, Euméninés. Hyménoptères

    Les Artistes de la Nature !

     

    Guêpes potières,

    Les Eumenes, Euméninés.

    Hyménoptères

     

     

    1 'Nids d'Eumenide ("Pot") sur une tige de lavande'

     

     

    2 'Guêpe introduisant une chenille dans le nid'

    La photo est floue mais l'action est tellement rapide....

      

     

    'Garnir le garde manger de la future larve  pour assurer sa survie. '

     

     

    3'Les Guêpes potières, Eumenes'

     

    Elles ne sont pas vilaines... même pas piquée! ... et

    pourtant j'étais pratiquement sur Elle.

     

     

    Le coin des P'tits curieux 

    Guêpes potières,

    Les Eumenes, Euméninés.

    Hyménoptères

    Comme chaque jour je me livre à une inspection minutieuse des lavandes, ce jour là mon œil est attiré par une minuscule boule. Je me penche et oh, surprise me voilà devant une adorable petite amphore ventrue1, minuscule poterie confectionnée à l'aide de grains de sable et de salive. Accrochée à la fine tige des lavandes elle vacille au moindre souffle de vent. Appareil photo en main, je clique et re clique pour prendre l'objet d'art sous toutes ses faces. Alors que j'étudie avec moult attention ce petit 'pot de terre à col' le bourdonnement d'un insecte, probablement la propriétaire, alerte ma curiosité. Aussi immobile qu'une statue je reste, là, figée, plus un geste, plus un souffle. Ne surtout pas importuner la belle. L'insecte semble accepter ma présence. La guêpe potière, s'approche de l'orifice du pot. Elle transporte dans ses mandibules une petite chenille verte pomme. La malheureuse ne bouge plus car notre guêpe a pris soin de l'anesthésier avant de la glisser dans l'urne, telle est sa manière d’opérer. En une seconde la chenille paralysée est introduite à l’intérieur2 et la guêpe repart, probablement à la chasse aux chenilles. La guêpe a donc du pondre un unique œuf dans son charmant nid. Là encore, la nature est étonnante de technicité. L’œuf est fixé au plafond de la cellule par un fil, après son éclosion, la larve demeure suspendue par son extrémité postérieure, dominant ainsi la masse des chenilles qu’elle dévore l’une après l’autre. Dans l'instant notre guêpe est en train de garnir le garde manger de la future larve. Lorsque le nid sera achevé et approvisionné l’entrée sera close pour permettre à sa progéniture de se nourrir durant l'automne et l'hiver pour éclore en été sous la forme adulte 9 mois après. On sera patient et on attendra donc sagement les faire-part de naissance. Elle fermera le pot en cassant le col et en utilisant les morceaux pour fermer l'orifice, le nid sera ainsi plus 'discret' et moins visible dans le milieu. Ou, elle façonnera un couvercle de boue.

    Les Eumènes, sont des guêpes solitaires qui construisent des nids de terre, raison pour laquelle on les surnomme "Guêpes potières"3 ou "maçonnes".

    Le temps vire à l'orage, soudain de grosses gouttes de pluie tombent et la grêle s’abat sur le jardin. Le lendemain, c'est avec déception que je constate que le délicat 'pot' de terre n'a pas résisté à la pluie de grêle. Le travail d'orfèvre de la femelle a volé en éclats en quelques secondes sous la violence des grêlons. La Nature est rude.

    SylviAnne DuTertre

    Observation

    Le jardin de Merlin.

    Le 7 juin 2015, Cahors 46

     

     

    « Orchidées sauvages (suite)La Nigelle de Damas, Nigella damascena »

  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Septembre 2015 à 17:40

    Bonsoir Messire Merlin, mais oui des potières ma parole... une amphore que ce nid ! J'ai deux pieds de lavande papillon, je vais y regarder de plus près car des guêpes cette année, ouh la, des masses !! Merci pour le tout, bises de jill cool

    2
    Lundi 14 Septembre 2015 à 17:41

    Génial !!!!

    je ne connaissais pas du tout cette espèce !

    Merci pour cette belle série

    bon lundi

    3
    cécilelabrodeuse
    Lundi 14 Septembre 2015 à 20:22

    COUCOU SYLVIANNE - j'ai appris qq grâce à toi .................je ne connaissais pas du tout cette guêpe .............quel beau travail ,c'est  bien dommage que l'orage ai tout détruit ............ tu sais ça m'a fait penser aux petits trous des hôtels à insectes ..... ceux qui sont bouchés contiennent une larve alors ? qui naitra l'"année prochaine ................... merci pr ces superbes photos ma douce -  à très bientôt .................et gros bisous - ♥♥♥

    4
    Lundi 14 Septembre 2015 à 20:43

    Me revoilà ! Je suis venue trop tôt.

    C'est géant ce que peut faire cette guêpe, je suis en admiration, moi j'ai deux mains gauches !

    Voir de si petites bestioles faire tout ce travail, c'est impressionnant.

    Tu as fait une belle série de macros, tu as l'oeil !

    Depuis tout à l'heure tu vas bien, moi aussi, (rires). Cette semaine est plus douce que la semaine dernière.

    Je sens que ce sera une bonne semaine. Tu dis que mon copain semble ne rien maîtriser, moi pas plus que lui ! 

    Je laisse sortir mes émotions, parfois ça fait mal ! Tant pis, moi, ça me fait du bien... Tu vois pourquoi il aime Mousse, c'est mon double !

    Mes merveilleux amis, je vous souhaite une belle soirée, une envolée de bisous et de doux câlins pour le joli Merlin.

     

    5
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:02

    Bonsoir Sylvianne !

    Merci pour cette belle leçon de sciences naturelle ! j 'apprécie ton recueil d 'observations - un peu comme j 'ai fait en début d 'été avec une Abeille charpentiére !! des cliches remarquables , surtout la dernière - Infatigable elle va se recollé à remonter un nid , un tit pot plus loin !!

    C'est étonnant qu'elles n'aient pas encore la compréhension , l instinct ,  des impacts des pluies sur leur construction, pour aller les mettre à l'abri  !!  

    Merci pour cette beauté ! Passe une bonne soirée et caresses à Messire le beau ! Bises

    6
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:13

    Ma petite Sylviane , tu es tombée au bon moment pour nous présenter des photos géniales et de même nous informer sur la façon de concevoir le nid en forme de poterie et approvisionner sa demeure d'un bon festin. Je suis admirative devant cet article magnifique , tu m'as fait connaître cette guêpe ainsi que son mode de vie . C'est formidable .

    Moi qui ai une frousse bleue à l'idée d'être piquée et qui m'agite dans tous les sens pour éloigner ces insectes .

    Merci pour ces connaissances si habilement photographiées.

    Gros bisous , je pense à toi et suis heureuse de te retrouver . Et Merlin?

    Touffu vient d'avoir 13 ans ...mon toutou chéri...

    7
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:27

    Moi, j'ai des guêpes dans le vide ventilé de la maison et elles ne sont pas gentilles : j'ai été piqué deux fois le même jour. Ça ne fait pas du bien! 

    Bonne semaine à vous deux. 

    8
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:52

    c est fou,ce mini nid sur un brin de lavande

    bravo pour ces phtos

    bizz tous deux

     

    9
    Albiréo
    Mardi 15 Septembre 2015 à 07:51

    J'adore ta façon de parler des insectes ! Passionnante, ludique, respectueuse, empathique...

    Et toujours de fabuleuses photos. Chapeau bas, amis des forêts et des bois !!!

    Gros bisous, et caresse à notre beau Messire

    A.

    10
    Mardi 15 Septembre 2015 à 09:54

    J'adore ! Je découvre cette variété de guêpe et suis admirative devant tes photos et aussi le travail de cet insecte pour construire un abri et nourrir sa progéniture. Bisous

    11
    Mardi 15 Septembre 2015 à 14:03

    ben alors, de la poterie chez les guêpes !! c'est magnifique ! ce sont des bâtisseuses  . Tes photos sont vraiment très belles merci pour cette découverte .

    Si Messire Merlin s’ennuie un peu dis lui de passer voir une nouvelle copine sur mon blog hihi il devrait apprécier 

    bisou et très belle après midi sans trop de pluie 

    12
    Mardi 15 Septembre 2015 à 14:58

    Tes macros sont magnifiques.


    Bravo !!!


    Passe une douce journée. Je crois que je t'avais un peu perdue...

    13
    Mardi 15 Septembre 2015 à 16:31

    Bonjour mes adorables amis,

    Aujourd'hui  c’est de nouveau un temps d'automne
    des averses et des éclaircies. Il faut sa petite laine et une bonne flambée fait du bien.

    Le temps est zinzin, je crois qu’il ne fera plus beau, un jour de temps en temps, nous n’avons pas eu un beau mois de septembre.

    Il n’y a plus rien qui va !

    On reste zen. Mon ami est très zen, lui du moment qu'il peut jouer et manger, il est heureux !

    Bonne fin de journée, hop, une ribambelle de doux bisous et câlins pour mon merveilleux amis.♥

     

     

    14
    Mardi 15 Septembre 2015 à 19:31

    Bonsoir Sylviane

    La nature est étonnante

    Et j'envie sa taille!

    15
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 20:01

    Bonsoir mes merveilleux amis,

    J’espère que tu as passé une bonne journée.
    Il est venu le temps pour moi de venir doucement, amicalement et tendrement
    te souhaiter une bonne soirée.  Encore une journée pluie, plus vent cela devient désagréable. Les mauvais mois seront longs.

     

    On reste zen. C’est avec la mélodie de mon coeur que je t’envoie une cascade de doux bisous, des câlins à mon charmant copain.♥

     

    16
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 12:41

    Bonjour mes adorables amis,
    Avec mon nuage le vent et la pluie, je passe sur ton bel univers
    pour déverser une petite pluie de bisous, aussi pour te souhaiter une jolie journée
    Gros bisous tendresse et câlins au plus beau.♥

    17
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 17:59

    C'est vraiment une superbe série. Nous avons toutes les étapes du remplissage du garde-manger.

    18
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 15:58

    Bonjour les vadrouilleurs des bois jolis,

    Comme c’est joli !

    Ouf, la semaine se termine, un peu de soleil sur Bruxelles, pas de quoi sortir son bermuda, mais pas de pluie. J’espère qu’il fera beau ce week-end pour aller dans les bois.

    Je rencontre plein de copains,  ils ne sont pas  aussi beaux que Merlin, mais très gentils.

    Je te souhaite une agréable fin de  journée faite d'amitié et de partage.
    Bisous tendresse, une ondée de doux câlins à mon merveilleux copain.

    Tu vas aimer le livre !

     

     

    19
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 22:57

    Bonsoir,Sylvianne,j'avais déjà rencontré des guêpes maçonnes qui étaient rentrées chez moi une fois derrière un tableau dans une chambre et une autre dans une armoire mais pas dans la nature,tes photos sont magnifiques et tes explications comme d'habitude sont passionnantes.Ces petites bêtes sont de sacrés artistes quand même,bisous et belle soirée!

    20
    Lundi 28 Septembre 2015 à 00:49

    J'adore et tes clichés, woawwwwwwwwwww ! Trop beaux !
    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :