• Le muséum de Toulouse 1.

     

    Quelques pièces choisies car je n'avais pas assez de mes deux yeux pour tout épouser.

     

    Le muséum de Toulouse

     

    La Stibine est une pierre de protection contre les forces du mal.

     

    Le muséum de Toulouse

     

     'Alors là sans trop de certitude... 'Calcite'... mais experts n'hésitez pas à me corriger avec gentillesse'

    Il y a eu un embrouillage de pinceaux dans le nom de ces merveilles.

    Puis il y avait ce 'sismographe'  que je ne peux m'empêcher de vous montrer.

     

    Le muséum de Toulouse

     

    Tous ces pièces sont en vitrines ce qui explique la 'maigre' qualité des photos

     

    Le muséum de ToulouseLe muséum de Toulouse 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une pure merveille 

     

    Le muséum de Toulouse

     

     Puis

    des bombes volcaniques 

      

    Le muséum de Toulouse

     

    Une bombe volcanique  en "croûte de pain" 

     

    Le muséum de Toulouse

      Une bombe volcanique  en "museau"

    En museau????

    Le muséum de Toulouse

    Museau toi même!

    Y'avait même pas des 'croques en bouche' dans ce muséum... la honte.

     

     

     

     

    Le coin des P'tits curieux : 

    1. Le muséum de Toulouse est un musée d'histoire naturelle et d'éthnologie.

    Il abrite une collection de plus de deux millions et demi de pièces sur une superficie d'environ 6 000 m², sans compter les annexes extérieures.

    Il est le deuxième plus grand de France après le Muséum national d'histoire naturelle (Paris).

     

     

    Partager via Gmail

    31 commentaires
  •   

     

    L'épeire diadème ou porte croix.

     Famille des araneidae

    Femelle – 2cm.

    Jardin de Messire Merlin – Octobre 2015

    Epeire diadème ou épeire porte croix

    'La chasse puis..... le repas' 

    Epeire diadème ou épeire porte croix

     

    'Emmaillotage de la proie' 

     

    Epeire diadème ou épeire porte croix

    Epeire diadème ou épeire porte croix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    'Elle s'étoffe au fil des jours la P'tite mère'  

    J'ai pu observer que  lorsque le vent souffle violemment ou les jours de pluie 'elle s'abrite' sous une feuille  à proximité de sa toile 1.

    Un jour après un festin royal elle s'est également réfugiée sous une feuille comme pour faire une petite sieste!

     

     

     

    Le coin des P'tits curieux:

    Voilà deux mois que j'observe madame épeire.

    La femelle est plus imposante que le mâle. Si on la croise dans la nature on la croise aussi très souvent autour de nos maisons car les petites malignes ont vite compris que les lumières de nos demeures attirent de nombreux insectes, proies dont elles sont friandes. Notre petite voisine 'épeire' a élue domicile à droite de la porte d'entrée, dans le jasmin étoilé. Elle a tissé sa 'toile de maître' entre deux tiges, sa toile faisant office de passoire à insectes. Les épeires sont de précieuses auxiliaires pour l'homme car elles constitue un 'petit' barrage aux insectes ayant une fâcheuse tendance à envahir nos maisonnées.


    J'avais lu que l'épeire comme certaines araignées (pholque ou araignée des dunes ) avait développé une parade pour échapper à ses prédateurs, elle se laisse tomber mollement de sa toile en se retenant par son filin de secours puis se roule en boule pattes repliées. Et bien j'ai pu l'observer  dans ce rôle d'actrice!

     

    1 . Toile de l'épeire.  Jean-Henri Fabre  nous raconte ce tissage comme lui seul sait le faire!!

    Partager via Gmail

    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires